Espace
sécurisé

AIDE POUR VOTRE PREMIERE CONNEXION

  • Votre nom d’utilisateur est composé de la première lettre de votre prénom et de votre nom de famille (tout attaché et en minuscule). Ex : Anne Dupont -> adupont
    Pour les prénoms composés, première lettre des deux prénoms et de votre nom de famille (tout attaché et en minuscule). Ex : Marie-Hélène Dupont-Francois - > mhdupontfrancois
  • Votre mot de passe est envoyé sur votre adresse mail Camy (prénom.nom@camy-info.fr).

Vous êtes ici

Formulaire d'aide à l'acquisition d'un Vélo à Assistance Electrique (VAE)

La Communauté d’Agglomération de Mantes en Yvelines (CAMY) met en place une subvention pour l’acquisition de Vélo à Assistance Electrique (VAE).  Par l’intermédiaire de cette initiative, la CAMY souhaite ainsi accompagner les usagers dans le développement de la pratique du vélo, notamment par le recours aux Vélos à Assistance Electrique.

Le montant de l'aide attribuée pour l'acquisition d'un Vélo à Assistance Electrique et Triporteur Electrique neuf est calculé sur la base de 25% du coût d'achat TTC. Ce montant est plafonné à 250€ et dans la limite de l'enveloppe budgétaire dédiée à l'opération d'aide à l'acquisition de VAE.

Date d’éligibilité des dépenses subventionnées : 

  • Seuls les vélos à assistance électrique achetés après le lancement de l’opération, à savoir à partir du 12 novembre 2015, seront subventionnés.
  • Il n’est pas prévu de rétroactivité dans l’attribution des subventions.

Télécharger le réglement ici 

Fiche de renseignement

 

Listes des documents à fournir
Copie de la carte d’identité ou du passeport du demandeur
Plus d'information
  • Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
  • Extensions autorisées : jpg jpeg png pdf.
Copie du certificat d’homologation ou du certificat de conformité du vélo à assistance électrique
Plus d'information
  • Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
  • Extensions autorisées : jpg jpeg png pdf.
Copie de la facture d’achat du vélo à assistance électrique, au nom propre du titulaire de la subvention. La facture doit être postérieure à l’opération de communication en faveur de l’opération, à savoir le 12 novembre 2015, et doit comporter la date d’achat et les références du fournisseur
Plus d'information
  • Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
  • Extensions autorisées : jpg jpeg png pdf.
Une quittance de loyer ou une facture de consommation d’électricité de moins de trois mois, aux mêmes noms et adresses que ceux figurant sur la facture du VAE
Plus d'information
  • Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
  • Extensions autorisées : jpg jpeg png pdf.
Un relevé d’identité bancaire (RIB) ou postal (RIP)
Plus d'information
  • Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
  • Extensions autorisées : jpg jpeg png pdf.
Règlement

Règlement de la Subvention

Préambule

Dans ce document, le terme générique « vélo à assistance électrique » et son sigle « VAE » désignent les « cycles à pédalage assisté » à deux ou trois roues.

Le cycle à pédalage assisté est défini dans l’article R311-1 du Code de la Route comme étant un « cycle équipé d’un moteur auxiliaire électrique d’une puissance nominale continue maximale de 0,25 kilowatt, dont l’alimentation est réduite progressivement et finalement interrompue lorsque le véhicule atteint une vitesse de 25km/h, ou plus tôt si le cycliste arrête de pédaler. »

Dans ce même article du Code de la Route, le cycle est défini comme un « véhicule ayant au moins deux roues et propulsé exclusivement par l’énergie musculaire des personnes se trouvant sur ce véhicule, notamment à l’aide de pédales ou de manivelles. »

Article 1 : Bénéficiaires

Peut-être bénéficiaire de la subvention communautaire tout particulier majeur résidant à titre principal dans l’une des communes composant le territoire de la Communauté d’Agglomération de Mantes en Yvelines (CAMY).

La demande de subvention est limitée à une demande par foyer.

Article 2 : Conditions d’éligibilité à la subvention liées aux caractéristiques de l’équipement 

Sont concernés par le dispositif d’aide de la CAMY, les vélos à assistance électrique répondant à la norme NF EN 15194 (d’après l’avis publié au Journal Officiel du 9 juin 2009) et au sens de la directive européenne n°2002/24/CE du 18 mars 2002, à savoir un « cycle à pédalage assisté, équipé d’un  moteur auxiliaire électrique d’une puissance nominale continue maximale de 0,25 kilowatt, dont l’alimentation est réduite progressivement et finalement interrompue lorsque le véhicule atteint une vitesse de 25km/h, ou plus tôt si le cycliste arrête de pédaler. »

Compte tenu de la diversité des modèles présents sur le marché, le certificat d’homologation pour le vélo à assistance électrique  (VAE) à deux roues ou de conformité pour le VAE à trois roues mentionnant la référence de la norme sera exigé pour l’attribution de la subvention. Ce document doit être signé et tamponné par le constructeur ou bien par l’organisme certificateur.

Seuls les vélos à assistance électrique achetés neufs sont éligibles à la subvention, postérieur à l’opération de communication en faveur de l’opération, à savoir le 12 novembre 2015.

Les kits d’électrification pour vélos, ainsi que les trottinettes électriques sont exclus du dispositif de subvention.

Article 3 : Durée

Le présent règlement entrera en vigueur dès qu’il aura acquis force exécutoire jusqu’à sa modification ou son abrogation par délibération du Conseil Communautaire.

Article 4 : Montant de la subvention

Le montant de la subvention attribuée pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf est calculé sur la base de 25% du coût d’achat TTC.

Ce montant est plafonné à 250€.

Article 5 : Conditions d’attribution de la subvention

Dans le cadre de l’attribution de la subvention, le bénéficiaire s’engage à :

  • respecter les caractéristiques du vélo à assistance électrique mentionnés dans le présent règlement,
  • ne pas modifier la destination du vélo à assistance électrique, notamment par une modification de ses caractéristiques techniques,
  • recevoir une subvention limitée à l’achat d’un vélo à assistance électrique par ménage, non renouvelable sur trois ans,
  • ne pas revendre le vélo à assistance électrique acheté dans un délai de 3 ans, sous peine de restituer la subvention à la CAMY,
  • apporter la preuve aux services de la CAMY, qui en feront la demande, qu’il est bien en possession du vélo à assistance électrique aidé,
  • autoriser la CAMY à effectuer une visite de vérification de la possession du vélo à assistance électrique,
  • s’inscrire dans un système de retour d’expérience en communiquant aux services de la CAMY, sur une durée de 12 mois afin de mesurer l’efficacité de l’action.

Article 6 : Pièces justificatives à fournir

Le dossier de demande de subvention doit comporter les éléments suivants :

  • Fiche de renseignement dûment complétée,
  • Attestation sur l’honneur, pour la durée de la convention, à ne percevoir qu’une seule subvention, à ne pas revendre le vélo à assistance électrique (VAE) aidé sous peine de restituer la subvention à la CAMY, à apporter la preuve aux services de la CAMY qui en feront la demande, qu’il est bien en possession du vélo à assistance électrique (VAE) aidé,
  • Règlement dûment complété et signé,
  • Copie du certificat d’homologation ou du certificat de conformité du vélo à assistance électrique,
  • Copie de la facture d’achat du vélo à assistance électrique, au nom propre du titulaire de la subvention. La facture doit être postérieure à l’opération de communication en faveur de l’opération, à savoir le 12 novembre 2015, et doit comporter la date d’achat et les références du fournisseur.
  • Une quittance de loyer ou une facture de consommation d’électricité de moins de trois mois, aux mêmes noms et adresses que ceux figurant sur la facture du VAE,
  • Une copie de la carte d’identité ou du passeport du demandeur,
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB) ou postal (RIP)

Article 7 : Modalités d’attribution et de versement

Dès réception, la CAMY instruit le dossier et informe le demandeur par courrier de son dossier (complet, incomplet, irrecevable) dans un délai maximum de trois semaines.

En cas de complétude du dossier, l’attribution de la subvention, dont le montant est précisé dans l’article 3, est notifiée par courrier du Président ou de son représentant au demandeur.

En cas d’incomplétude du dossier, le demandeur est invité à transmettre à la CAMY les pièces justificatives complémentaires. A réception des pièces complémentaires validées par la CAMY, le dossier est réputé complet. Le demandeur en sera avisé par courrier.

En cas d’irrecevabilité du dossier, la CAMY en informe de manière motivée le demandeur.

Les subventions seront attribuées dans la limite des crédits inscrits au budget de la CAMY.

En cas d’épuisement des crédits, toute demande de subvention qui n’aura pas pu être satisfaite en année n sera examinée à nouveau en n+1, sous condition d’inscription des crédits au budget de l’exercice n+1 et par ordre chronologique de réception des dossiers en année n.

Le délai de versement est estimé à 1 mois à compter de la date d’envoi du courrier de notification d’attribution de la subvention au demandeur.

Le versement de la subvention est effectué par virement sur le compte bancaire du bénéficiaire.

Une fois le courrier d’attribution reçu, pour toute question relative à la date de versement, l’attributaire de la subvention pourra contacter le service comptabilité de la CAMY, en appelant le standard téléphonique au 01 30 98 78 00 ou via l’adresse mail suivante : transitionenergetique@camy-info.fr

Article 8 : Sanction en cas de détournement de la subvention ou de fausse déclaration

Le détournement de la subvention, notamment en cas d’achat pour revente, est qualifié d’abus de confiance et rend son auteur passible de sanctions prévues par l’article 314-1 du Code pénal.

Toute déclaration frauduleuse ou mensongère est sanctionnée par les articles 313-1 et 441-6 du Code Pénal.